FrançaisEnglishItalianoEspañolPortuguêsDeutsch简体中文

Le Tunnel par la Tête de Courmes

Fiche Technique


Cette descente est cotée V-Rouge

Commune : Courmes
Vallée : Les Gorges du Loup
Carte IGN : 3643.ET
Altitude de départ : 760m
Longueur : 750m avec le « Tunnel »
Dénivelé : 400m avec le Tunnel
Cascade Max : 90m pour le Tunnel (68m pour la « Tête de Courmes »)
Approche : 45mn
Durée : 3H
Retour : 15mn jusqu’au « Vallon du Tunnel » ou 35mn jusqu’au Village de Courmes
Navette de véhicules : 6.6 km
Roche : Calcaire

Légende Cotation

Parcours accessible au plus grand nombre avec des rappels n’excédant pas une soixantaine de mètres.

Descente très verticale avec des rappels pouvant approcher les 100 mètres.

 Réservé aux amoureux des grandes verticales, des relais en pleine paroi et des grands pendulaires.

 Descente très impressionnante. NE PAS s’y engager sans être certain de ses capacités techniques et de sa parfaite maîtrise du vide.

Avertissement

Attention aux chutes de Pierres. Bien purger les surfaces de départ avant d’installer les cordes et veiller à se mettre à l’abri aussitôt arrivé en bas.

Historique

   Ouvert le 29 Octobre 2017 par Dany (Le Lion), Christophe (Cactus) et Dominique (Dom).

Origine du nom

   Depuis la route, en venant de Saut du Loup et en allant vers le Pont du Loup, on peut voit cette avancée rocheuse caractéristique qui surplombe la RG du Vallon du Tunnel et dont la forme évoque le profil d’une tête d’Indien… du moins après quelques apéros.

Accès

(Voir « Le MOV Accès »)

Aval : On remonte les Gorges du Loup sur la D6 depuis la Colle-sur-Loup. On laisse Pont-du-Loup sur la gauche et on continue sur la D6 en direction de Gréolières. On se gare sur un petit parking à gauche à la sortie du premier tunnel (Photo 00). C’est là le point d’arrivée du « Vallon du Tunnel ».

Amont : Avec le second véhicule, on continue sur la D6, toujours en direction de Gréolières. On laisse, sur la gauche, la D3 qui mène à Gourdon et, juste après, au hameau de Bramafan, on prend, sur la droite, la D503 qui mène au village de Courmes. On se gare sur un bon parking situé sur la gauche à l’entrée du village (Photos 01 et 02). A pied, on traverse la petite prairie qui jouxte le parking en direction des maisons du village et on prend la route goudronnée à gauche devant les maisons (Photos 03 et 04).
Au bout de 300m, on arrive au départ du GR qu’on prend à droite, à la balise 82 (Photo 05). On suit le GR pendant quelques minutes (Photo 06) et on arrive à la balise 83 (Photo 07). Là, on continue le GR sur la droite (Photo 08) pendant 300m et on le quitte pour emprunter, à droite, un petit sentier bien marqué (Photos 09 et 10). On passe bientôt devant ce que nous supposons être une citerne (Photo 11) et, après une courte montée (Photo 12), le chemin décrit un virage en «S » bien marqué. Dans ce virage, on quitte le sentier sur la droite pour prendre une petite sente peu marquée signalée par une marque de peinture rouge (Photos 13 et 14).
A partir de là, on suivra les marques rouges jusqu’au départ du Barring. 100m après avoir quitté le sentier, la petite sente rejoint une piste qu’on prend à droite (Photo 15). On suit cette piste pendant 7-8mn (Photos 16 et 17). A la fin de la piste, on se trouve devant un grand monticule rocheux qu’on va contourner par la droite (Photos 18 à 22). Derrière nous, on peut voir le village de Courmes (Photo 23).
On suit les marques rouges en montant un peu (Photos 24 à 26), puis on bascule de l’autre côté du monticule rocheux et on descend un peu en sous-bois (Photos 27 et 28). Après quelques minutes, on arrive à la sortie du sous-bois et on oblique un peu vers la gauche (Photos 29 et 30). On voit tout de suite un gros rocher avec une belle marque rouge à son sommet (Photo 31). L’amarrage de départ est situé au sol, juste derrière ce rocher, en direction des Gorges du Cians qu’on domine alors (Photos 32, 33, 36 et 37).
C’est là une aire d’apéro magique (Photos 34 et 35).

Retour : En bas du Pendulaire de 68m, on longe le pied de la falaise en RD (Photo 58) en suivant les marques de peinture rouges qui nous font descendre dans un magnifique sous-bois (Photos 59 à 61). Au bout de 15mn, on croise un premier vallon peu marqué (c’est un petit affluent du « Tunnel » et on peut aussi bien le suivre directement si on veut rejoindre le « Tunnel »).
200m après, on croise l’amont du « Vallon du Tunnel », beaucoup plus marqué, et signalé par une croix rouge sur arbre (Photo 62).

Là, on a 2 options :
1-On veut retourner au parking amont : On continue à descendre en sous-bois dans la même direction, donc en tirant vers la droite, et on trouve le chemin d’accès au « Vallon du Tunnel » qui traverse bientôt le « Vallon de Bès Courmes » et rejoint le village. Compter 20mn de plus. Attention à ne pas descendre trop sur la gauche afin de ne pas se retrouver sous le village.
2-On veut descendre le « Vallon du Tunnel » : On s’y engage (Photos 63 et 64). Après 5mn de petites désescalades, le sous-bois s’éclaircit (Photo 65) (A noter que c’est là qu’on arriverait également si on s’était engagé précédemment dans le petit vallon affluent du « Tunnel »). On trouve tout de suite une sangle au pied d’un petit arbre, en RG (Photos 66 et 67) pour descendre un petit rappel de quelques mètres et, juste après, on rejoint le départ classique du « Vallon du Tunnel » (Photo 68).

Le MOV – Accès

Le Terrain de Jeu

Accès en Images

Descriptif

(Voir « La Galerie de Photos »)

   Après l’apéro, on s’équipe sur l’amarrage au sol et on part, non pas en direction des Gorges du loup, mais parallèlement à celles-ci, vers l’aval (Photos 38 et 39). Donc vers le sud.
Une C12 (dont la plus grande partie est à plat) (Photos 38 et 39) permet de gagner le relais, départ de la C68 (Photos 40 à 44). Ce relais permet d’accueillir 2 équipiers confortablement et il n’est nul besoin d’une pédale pour se délonger. Ne vous étonnez pas d’y voir 4 points d’ancrage. La raison en est qu’à cet endroit, la roche est tourmentée par les éléments et elle y est très crevassée. Nous avons donc jugé préférable de doubler les amarrages.
Quand vous quitterez (bêtement) l’amarrage, vous vivrez probablement un grand moment de pur bonheur (Photos 45 à 48) car on se retrouve alors en fil d’araignée complet jusqu’en bas (Photos 49 à 57).
Attention : Il y a 2 points de frottement importants à -2m et -4m qui nécessitent l’emploi impératif d’un protège cordes… à moins que vous ne souhaitiez pulvériser le record de vitesse de la descente.
Malheureusement, une fois en bas, vous réaliserez qu’il ne vous reste plus qu’à descendre… le Tunnel… Bôôôaaaahhhhh ! (ou à vous enfuir lâchement vers le parking amont).
Pour cela, se reporter au topo du « Vallon du Tunnel ».

Le MOV – Présentation

La Galerie Photos

Le Synopsis

Caractère Aquatique

   C’est un pur Barring qui, en tant que tel, est sec toute l’année, mais le « Vallon du Tunnel » coule régulièrement sous de fortes pluies.

Échappatoire

   En bas du Barring de 68m, on peut, soit rejoindre le « Vallon du Tunnel », soit redescendre sur Courmes (voir le paragraphe « Retour »).